L’Association des Éditeurs d’Internet (IYAD) a été fondée le 10 Févier 2007 à Bursa avec la participation de 43 membres fondateurs au total sur 30 villes de la Turquie. Les membres de l’association sont composés en particuliers par  les représentant des sites d’informations sur Internet,  et par un grand nombre de journaux, de télévision, de stations radios locaux et par  les représentants de différents établissements de médias. IYAD  qui croit à la nécessité d’être plus organisée et plus efficace pour constituer une puissance de médias libre et indépendante, est constituée de plus de 2000 membres sur la Turquie en général. IYAD qui mène ses activités sans but lucratif, ne reçoit aucune aide financière d’aucune organisation nationale ou internationale. Il mène ses activités de formations sur les questions telles que : les médias locaux et le journalisme sur internet au sein de son Académie de Presse fondée en son sein. IYAD qui renforce de jour en jour son identité et sa structure institutionnelle, mène entièrement ses activités sur une base du volontariat.

LE BUT PRINCIPAL

L’Association des Éditeurs d’Internet a adopté la liberté d’expression, l’internet non censuré avec la liberté de la presse et le concept d’internet libre. Elle souligne l’importance des médias locaux. Et relatif à ces concepts, l’Association des Éditeurs d’Internet a adopté la mission  de mettre en avant la posture et la rhétorique nécessaire contre les attaques en cours et qui augmente de nos jours. En cas d’empêchement et de menaces  pouvant être produites face à la liberté de recevoir les nouvelles et de réaliser les nouvelles avec la liberté de presse et d’expression, elle considère comme l’une de ses tâches la plus importante, l’exposition d’une position institutionnelle auprès de ces membres.

LE JOURNALISME SUR INTERNET

Bien qu’IYAD soit parvenue à devenir une force importante dans le monde et en Turquie de la presse sur Internet et en dépit qu’elle soit devenue un secteur, en raison du fait que les journalistes sur internet ne soient pas considérés comme journalistes, ils tentent diverses initiatives. Avec les lois établissant les éditeurs d’internet et avec les arrangements à faire sur la loi de la presse numéro 5187, IYAD défend la nécessité d’introduire les journalistes sur internet au statut de journalistes.

LA LUTTE CONTRE LES INTERDICTIONS D’INTERNET

 IYAD poursuit en même temps sa lutte active contre les politiques telles que l’empêchement d’accès et l’interdiction des sites internet appliqués en Turquie. Particulièrement, elle travaille à assurer sa contribution à l’élargissement du champ d’activité de la presse locale et des journalistes sur internet et travaille à mettre en avant les demandes et les droits des membres. Depuis le jour de sa fondation, IYAD qui apporta à l’ordre du jour les demandes légitimes des travailleurs des médias locaux avec l’intermédiaire des éditeurs d’internet et des rhétoriques développés contre les interdictions d’internet, a pris place parmi les organisations professionnelles de médias les plus respectables.